sportsregions
Envie de participer ?

Saint Herblain Triathlon

Swim Bike Run ... Since 2002

27

mai 2024

Swim Run ou Triathlon le SHT est sur le Podium en Mai

Publié il y a 4 semaines par Gilles-Dx

Swim Run ou Triathlon le SHT est sur le Podium en Mai

Ce moi de Mai qui a démarré fort avec les  courses du  Frenchman ou le SHT était en nombre , voit se concrétiser les efforts et l'assiduité aux entrainements depuis le début de saison ; 

Au Triathlon de Ploemeur , prés de Lorient Baptiste Chiron avait choisi le format XS pour travailler spécifiquement  les efforts a haute intensité avant les prochaine échéances compétitives  , ci dessous son analyse de sa victoire sur ce format inhabituel pour lui . 
" Comme J' étais en weekend pas très loin de Lorient , j'ai saisi l'opportunité de mettre un dossard  pour travailler mes transitions avant le weekend prochain a Mesquer  où aura lieu le sélectif D3 mais quand j'ai vu que je pouvais jouer la gagne je suis allé la jouer .
C'était un parcours vraiment  très sympa ! On s'est tiré la bourre avec 2 autres triathlėtes sur le vélo, on pose ensemble et je fais la différence sur la T2 puis en Cap. 
Belle expérience et premiére victoire Scratch du SHT en Triathlon pour cette saison . 

Au Swim Run de Pornic , plusieurs Équipes SHT étaient au départ des différents formats proposés avec pour certains duos une premiére expérience de la discipline et quelques apréhensions vite dissipées par les conseils et les encouragements des équipiers . Sur le format L , Benjamin Cornuel et son partenaire terminent en 3H27 a la 8* place , joli top 10 pour cette épreuve relevée . Marie Van Goethem  aprés son super Chrono de Carcans avait encore des watts dans les plaquettes pour monter avec sa partenaire Léa sur la seconde marche du podium féminin . 

Retour de Marie : 

" Au départ j'étais trop contente de refaire une course avec Léa et pas du tout stressée. Mais premier coup de pression  : longe interdite sur la première cap, je me dis que je vais en baver  mais Léa a été sympa on a couru en 4:30. La première nat je ne suis pas dedans  je devais penser  à autre chose et puis finalement on sort de là sans trop savoir où on en est (en même temps que Ben et Nico du coup je me dis que c'est pas si mal). . Ensuite tout le monde nous dit qu'on est 2ème et que les premières sont à 100m devant. On les rattrape et on les double en courant. A ce moment là je me demande si c'est en nat ou en cap qu'elles sont meilleures que nous. J'étais bien loin de me douter de ce qu on allait endurer puisque la cata c'est qu'elles ne sont vraiment meilleures nulle part... Mais du coup pas moins fortes non plus. L'intox commence. J'essaye d'appuyer sur une nat pour les semer. Elles raccrochent direct dans les pieds. Raté. Léa trace à pied et je m'accroche pour ne pas trop tendre la longe (en particulier quand on les double), on croit avoir fait le gap et paf les revoilà. Encore raté. Le rythme augmente, je vois 4:10 sur ma montre et décide de ne plus la regarder. On saute tous les ravitos, elles font pareil. Nouvel échec de tactique. Elles se calent dans les pieds de leurs potes (un binôme de mecs) du coup je me cale derrière pour me reposer un peu. J'ai l'impression de ne plus rien faire mais dès que je décroche pour doubler je m'épuise pour gagner 3m : ça sert à rien. On repasse à chaque fois devant en courant mais elles reviennent toujours sur la nat surtout qu on a quelques pépins  entre les chutes, les lunettes qui prennent l'eau et les rochers qui n'arrangent rien. Dernière idée de stratégie : rester planquées derrière en attendant la dernière cap et se barrer à fond. Ca semble marcher, on nage tranquille derrière, quand on a un petit souci je les recolle facilement et je n'ai même pas l'impression que Léa est derrière. Je me dis que c'est le bon choix. La dernière nat arrive et la petit soucis d'aiguillage à la fin, elles prennent un mini raccourci (de 10 m) et partent pleine balle pour les derniers 3kil. La on comprend bien que même si on raccroche elles vont trop vite. On se tape un coup de mou simultané avec Léa, plus de jambes pour accélérer, on maintient un bon rythme (4:12 quand même) au cas où elles craquent mais ça ne suffit pas. Et voilà on finit 40 sec derrière mais bon à part Crozon avec Ben en 2019 je m'étais jamais donnée comme ça donc c'est quand même hyper positif cette course. En arrivant elles nous disent " désolées on a joué la gagne" mais bon c'était le jeu et on voulait faire pareil de toute façon .

Pour les équipiers engagés sur les deux formats , ce fut une confirmation pour certains que le swim run était une bonne option quand on est pas  vélo-vélo , mais surtout une granbde satisfaction pour celles et ceux dont c'était la premiére expérience . 100% de Finishers .

Bravo pour ces deux podiums ....et pour de nouveaux récits de Course car le week end a été chargé . 

Photos associées : Victoire de Baptiste a Ploemeur et SR Pornic