sportsregions
Envie de participer ?

Saint Herblain Triathlon

Swim Bike Run ... Since 2002

12

juin 2024

Une Championne de France Longue Distance au SHT

Publié il y a 1 mois par Gilles-Dx

Une Championne de France Longue Distance au SHT

Si notre Club a toujours eu dans son ADN le souci de la promotion du sport au féminin , ce week end a été marqué par une magnifique performance de notre équipiére Agnés Legris qui est devenue Championne de France de Triathlon Longue Distance dans sa catégorie d'age lors des épreuves de Vichy . Nous sommes trés fiers de ce titre national , premier titre majeur pour notre Club qui démontre que notre maxime " Sport et Convivialité" est aussi compatible avec performance de haut niveau . 

Le retour d'Agnés sur sa course : 

"Et voilà, mon défi personnel pour mes 50 ans est atteint : la 1è marche du podium des 50-54 ans aux championnats de France de triathlon longue distance ☺

En 2023, après l’ötillö et un programme d’entraînement spécifique de 4 mois, je sentais que j’en avais encore sous le pied pour progresser. Ma coéquipière ayant besoin d’une pause, l’idée m’est venue de me remettre au triathlon après…  7 ans dédiés au swimrun et de participer aux France groupe d’âge. Me voilà lancée dans l’aventure de la préparation L à partir de janvier avec un planning d’entraînement hebdo entre les enfants (bon ok, des ados qui se gardent tout seuls mais qui ont encore besoin de moi de temps en temps, en particulier à des horaires spécifiques : « quand est-ce qu’on mange ? » ;-)), le boulot à temps plein et ses déplacements, et un cours de rock’n roll pour me changer les idées !

Décision de rouler seule, en travaillant aux watts après un test FTP en janvier. Idem en nat et cap, travail en solitaire sur la base de mes temps.

Participation au M de Brocéliande début mai, histoire de me refaire un tri avant l’objectif.

J’arrive à Vichy avec aucune idée du niveau féminin, mise à part celui des têtes d’affiches. Je pars donc simplement avec les vitesses fixées avec mon coach, au final presque tenues : 1’30 au 100 en natation, au final, 1’40 ; 30km/h de moyenne en vélo, au final 29,4km/h à mon compteur et 20km en 1h40, au final en 1h43.

Une natation sans encombre avec un départ féminin 5’ avant les hommes, face au courant à l’aller. Je me suis peut-être un peu endormie sur cette 1è partie…

Vélo : après le plat des 1ers 12km (qu’on retrouvera au retour), les montagnes russes. On démarre après St Yorre par une côte de 17% relativement longue pour nous mettre dans l’ambiance, ensuite alternance de côtes et descentes pour arriver sur un plateau, plein de faux plats et vent de face, CLM idéal. A nouveau une alternance de petites côtes et descentes,  mise en route des watts mais avec prudence car pas mal de lacets et routes étroites, pour repartir pour un 2è tour (sans repasser par la 17%, ouf…). On finit par redescendre, CLM là aussi idéal, ma petite pointe à 57,6km/h, heureusement que je ne regardais pas mon compteur, sinon j’aurais freiné !!

Parenthèse : j’ai retrouvé les travers du triathlon sans drafting : tiens, un groupe ; tiens, une nana qui me double juste derrière des hommes, tiens une autre…  tiens, sur les 12km plat du retour, une nana qui me double au milieu d’un groupe d’hommes… Il a beau y avoir du déniv, certain(e)s arrivent quand même à drafter. J’avoue que j’ai d’autant plus la satisfaction d’avoir gagné que j’ai roulé seule tout du long. Fin de la parenthèse.

Je pose et me sens bien, malgré l’appréhension de la cap. La femme d’un copain m’indique que je suis 1è de ma catégorie mais je n’entends pas l’avance que j’ai. Peu importe, il faut maintenir cette 1è place. Je démarre à 5’/km, comme prévu. Je tiens 30’ et ensuite, ça descend, 5’10… 5’20. Temps orageux, lourd, quelques grosses gouttes rafraichissantes mais pas assez pour faire baisser ma t°. Au 12è j’absorbe un gel et je sens que c’est celui de trop. Je n’absorberai plus rien à part de l’eau jusqu’à l’arrivée. Embarbouillée mais le corps tient et à peu près 2 km avant l’arrivée, j’arrive à accélérer à nouveau, je commence à me retourner, pas de couettes en vue. Je me retourne régulièrement jusqu’à l’arrivée que je franchis en mode un peu zombi, l’estomac en vrac, en légère surchauffe, en 1h43. Je reste sans bouger pour récupérer, Elizabeth (dont je ne connais pas le prénom à ce moment) vient me féliciter, je crois qu’elle m’indique qu’on fait 1 et 2 mais je ne capte pas vraiment, toujours en mode récup. J’intègre que j’ai gagné quand je rejoins le copain qui a également couru et sa femme, et encore plus quand je vois le résultat officiel !

Objectif atteint, que du bonheur ☺.

Le podium, que du bonheur aussi avec tout ce qui va avec, médaille, maillot tricolore, la Marseillaise pour tous les vainqueurs, sans oublier vos p’tits messages Whatsapp, merci ☺. Et fière d’avoir porté la trifonction aux couleurs du SHT dont je garde bien les traces sur mon dos mdr. " 

Bravo Agnés , bonne récupération et quel magnifique booster pour la dynamique de notre Club 

Photos associées : Une Championne de France au SHT